RISOM - Réseau Intercommunal et SOlidaire de Médiathèques RISOM - Réseau Intercommunal et SOlidaire de Médiathèques

Mon compte



Accueil du site > Critiques > Le privilège des rêveurs, de Stéphanie Janicot

Le privilège des rêveurs, de Stéphanie Janicot

C’est l’histoire de Salomé, Caleb (son mari) et Judith (sa fille).

Salomé a débarqué aux USA à 17 ans avec son petit frère, et a été recueillie par Caleb, entraîneur des Giants, une célèbre équipe de base-ball new-yorkaise. Il épouse Salomé par convenance, et la tendresse s’installe entre eux, pas l’amour. Salomé semble imperméable à la passion et aux grands sentiments. Elle devient écrivain. On suit avec intérêt le développement de ses personnages, ses pannes d’inspiration, les déblocages, la forte relation entre son livre en gestation et sa vie. Leur fille Judith, en pleine crise d’adolescence, organise secrètement sa vie selon ses envies, en rupture avec son riche milieu, avec toutes les difficultés et les ambiguïtés courantes à cet âge.

Un soir de victoire inespérée de son équipe, Caleb a un accident de voiture, dont il ressort handicapé. Cet événement bouleverse l’organisation de leur vie, et remet tout en cause. Judith entre dans un internat, Salomé part à Paris retrouver sa mère qui l’a abandonnée à l’âge de 2 ans, Caleb se réadapte à une vie complètement différente...

L’histoire est racontée de leur 3 points de vue. Et on découvre tous les malentendus entre eux, dus à un manque de communication, trop de réserve, d’a priori... On a envie de leur dire de se parler mieux, que tout pourrait alors s’arranger entre eux. Mais la façon dont leurs vies évoluent pourrait se rapprocher de leurs rêves…

Un livre très agréable à lire.

Mercredi 5 décembre 2007, par Sabine




spip & pmb| squelette | | Plan du site | crédits | Suivre la vie du site RSS 2.0